dimanche 27 janvier 2008

YSL Beauté, à son tour, sous la tutelle du Géant...


Il était une rumeur de fusion entre Clarins et Yves Saint Laurent. Elle n’est plus ! Oui, c'est bien le géant L'Oréal qui va racheter Yves St Laurent Beauté division parfums et cosmétiques de Gucci Group (groupe PPR), le tout pour 1,15 milliard d’euros.

L'Oréal acquiert ainsi la marque de parfums et cosmétiques Yves Saint-Laurent ainsi que Boucheron, à quoi s’ajoute le transfert de licence de parfums et cosmétiques Stella McCartney, Oscar de la Renta et Ermenegildo Zegna, ainsi que la marques de plus petite taille Roger& Gallet. Cela pèse un peu plus de 600 Millions d'Euros.
Cela constitue une très belle opportunité pour le groupe L’Oréal et sa division des produits de luxe. Celle-ci, aujourd’hui, comprend de belles marques telles que Lancôme, Armani, Helena Rubinstein, Cacharel ou Biotherm.
YSL est une marque mythique du luxe français et représente un réel rayonnement international qui permettra à L’Oréal Luxe de renforcer encore plus ses positions sur le marché des cosmétiques de luxe.
La concentration du secteur s'intensifie avec L’Oréal comme mastodonte désormais quasi incontournable !

Un marché qui se ressert, donc, et une situation peut-être de plus en plus rude pour les marques moyennes. Les petites ayant parfois moins d’enjeux vitaux de croissance…souvent avantagées aussi par leur rapidité de réaction et leur agilité !

2 questions subsistent encore dans cette histoire :
A - Les autorités de la concurrence vont-elles approuver cette alliance ? Sans doute que oui. Réponse dans les semaines qui viennent !
B - Cette acquisition fait se marier de force 2 cultures très différentes. Les entités auront-elles la patience, le doigté et la finesse pour rendre ce rapprochement harmonieux et réussi : pour les marques, et pour les gens ? Nous verrons !

A suivre de près donc…

3 commentaires:

Pierre-Jean a dit…

Je trouve cà super intéressant tes billet mode et économie et en plus tu poses les bonnes questions.
Je suis pas sur que la concentration pose un problème du moment que L'oréal ne fait pas disparaitre les marques.
La concurrence se fera au sein même du groupe. Nous verrons bien dans quelques temps les résultats de cette nouvelle étape dans l'évolution des grands groupe du luxe.
@ +++

soum a dit…

Toujous agréable et encourageant, Mister PJ! :) Merci.

Effectivement, les marques, à force de les cumuler, peuvent aussi, eventuellement commencer à se tirer dans les pattes! mais, ca, chez L'Oréal, on sait deja pas mal gérer. Mais interessant à suivre...
On en reparlera!

Pierre-Jean a dit…

C'est malheureux mais souvent les gens qui ont des choses intéressantes à dire sont celles qui sont les moins écoutées, alors moi je suis là. Comment va ton bébé ? @ +++