lundi 5 janvier 2009

BILAN 2008 Côté Papier Glacé, papier froissé : Quoi de neuf sous le flocon ?


BONNE ANNEE !!!
Que 2009 soit à la hauteur de toutes vos espérances et soit celle que vous souhaitez le plus profondément !

A part ça ?...

Il parait que la PRESSE souffre…
Gratuits, crise économique, concurrence âpres (et qualitative ?) d’ Internet, etc.
Oui. Sans doute.

Mais pour vous montrer aussi qu’elle est encore loin d’être morte, voici un petit tour de table (non exhaustif : et donc, pardon pour ceux et celles qui n’auront pas été pigés ici) des lancements qui montrent quelques idées créatives (ou pas ?) relevées de ci delà (sur le net).

But ? Une courte illustration (sans prétention aucune!) de 5 tendances :

1/ Les courageux qui pensent que tout n’a pas encore été fait côté Fashion et Multi trends setting mag’ : j’ai nommé « THE LAST MAGAZINE » (superbe), « POLKA MAGAZINE » ou « TAKE OFF » (tous mes encouragements), ou encore « WOUND » !

2/ Les magazines féminins qui tentent encore leur chances en mixant culture, mode, people, conseils beauté et tutti quanti ; exemple ici de « FEMMES » par Prisma.

3/ Les magazines « instructifs » qui saisissent les domaines d’attention chauds : « Non fiction » (intéressant) et sa sélection de livres, ou encore « ASIA » (comme son nom l’indique…)

4/ Ceux qui pensent qu’un nom seul fait vendre (et largement vivre pour certains !) : tels que « A Magazine » de Chris Van Assche, ou « Etoile M » de Tony Gomez, sans oublier plus basiquement « Rip Curl mag » qui nous parle de produits mais aussi de sports passion.

5/ Les opportunistes sont aussi là, qui ont « tout compris » de ce que le public attend : Magazine pour People Russe « Star it » par Lagardère, « Femininbio » qui traite du beau bio (et c'est bien!), ou encore ce magazine financier « Arrondir ses fins de mois » qui (franchement) vaut le détour en surfant sur la crise et dont le concept est de vous faire faire des (réelles) économies ! (satisfait ou remboursé d’ailleurs !)

6/ EXCEPTION WEB, mon petit coup de cœur intello : « No ghetto », magazine pour jeune dont les thèmes sont les sujet sprioritaires de l’UNESCO ! Bel exemple…

Détail important, à souligner : les textes ajoutés à chaque présentation de magazine ne sont PAS les miens ! J’ai sélectionné quelques lignes pour chaque magazine qui présente concept et contours.

A vos mag’ et bonne lecture !
ET VIVE LA PRESSE qui nous permet encore quelques espaces de liberté sans nos écrans d’ordinateur… Merci ! MERCI !

THE LAST MAGAZINE
5 Septembre 2008

Présentation : This Fashion Week introduces a new publication to the already fickle audience of fashion readers. The creators of this baby, however, have the proper stripes and credentials to blow us all away — so much that Starworks decided to officially contribute a column to a magazine for the first time. The dimension of each issue is large newspaper-size print (with pages that can also serve as posters). For each issue, Starworks will zero in on which actor/actress we believe is worth paying attention to — that means Greg Krelenstein will act as curator/booker pinpointing his favorite new talent, while I’m the gal to meet and interview the young gun. The photography, of course, is top notch.
We’re happy to introduce The Last Magazine to the market, but first, we asked the founders Magnus and Tenzin some questions:

Jauretsi: What exactly is The Last Magazine, its mission statement, and how often will it be published?
Magnus & Tenzin: The Last Magazine is a platform to present a new generation of talent in all kinds of artistic expression. It can be seen as a mix of a newspaper and an art book. It will be published biannually. It’s based around us and our friends which are all represented in the first issue: Camilla Akrans, Maciek Kobielski, Martin Lidell, Paola Kudacki, Keegan Singh, David Mushegain, Nicolas Moore, Robbie Fimmano, Sally Lindley, Matthu Placek, Abbey Drucker, Alex Beck and many more. We want it to be our own little movement. We see it as our mission to bring out new talented, artists, writers, musicians, directors, designers etc. We wanted to utilize the advantages of print which is mainly the format and the image quality. Things that work better for other media will be placed on our website — like shorts, animations, music videos etc. We usually sum it up as “all things new - at last”.

Jauretsi: Tell me a little bit of both your backgrounds. Are there any other major players involved we should know of?
Tenzin: I was born and raised in Switzerland, studied economy, and worked in investment banking for credit suisse for about 5 years. I was doing some modeling on the side and one day I got to meet Stephen Gan, Cecilia Dean and James Kaliardos of Visionaire, at a fashion show I was in. I think that was in 1997. We kept in touch and became friends. I ended up quitting the banking job and moved to New York to intern at Visionaire. It was right when V Magazine was born or the idea of it. Stephen has always been like a big brother to me. I learned so much by knowing him, and working with him in the magazine and advertising world. After 5 years at V Magazine, I worked at Box with Pascal Dangin — also an amazing personality. He is just a very smart man with great ambition. It was a great experience working with him. And now… well, working with my good friend Magnus, enjoying our little joint venture very much!
Magnus: I’m Swedish, born in Uppsala where I went to music school and university. I moved to New York to play music. I got picked up by Starworks founder Alana Varel (then model agent at Next) and that was my way into the fashion/advertising industry. I met Fabien Baron on a shoot with Mikael Jansson and Karl Templer, and I eventually started interning at Baron&Baron, where I’m now an art director. There are no other major players, and I’m really proud of that… we made it happen without backers which means that it’s all our own thing and we have no one to answer to… except each other…

Jauretsi: What have you learned from the trials and tribulations of self-publishing and what advice do you give others on the DIY approach?
Tenzin: Everything is possible. That’s what I learned from my peers, and working on this project with Magnus. It really is true. You just have to give it your all and have good people around you supporting you.
Magnus: Tenzin probably has much more experience on producing a magazine than me. I’m just very stubborn and I knew that it was somehow possible. Not how, but I knew exactly how I wanted it to look. It’s very gratifying to actually hold it in your hand. It was really a team effort and the combination of our backgrounds that made it possible. It was much more complicated then I thought, but at the same time you get just so into it, that you just go…. and there was never once that I felt like it wouldn’t work. Having said that, we had a lot of help and I guess through our previous experience and background we had a lot of connections and support. My only advice would be to really think about why you want to do a magazine before you start. If you don’t have an answer to that you’re in trouble.

The Last Magazine will be published 2X a year.
The official launch for The Last Magazine is during Fashion Week, September 11, 2007 from 8pm to Midnight.
Hosted by Julia Restoin Roitfeld, Arden Wohl, and Harley Viera Newton.
The DJ of the night = A Touch of Class.

POLKA Magazine

L’exposition-magazine de photographes de presse. Cinq grands noms du photoreportage signent cette première édition, présenté par Polka Galerie et l’Espace W au 44 rue Lepic.
Chaque photographe expose un sujet qui lui tient particulièrement à coeur. Parfois plusieurs.
Exposition et magazine en bouclage.

Le principe de "Polka Magazine"
L’exposition : il s’agit de rassembler des reporters de talents - chacun autour d’un reportage, d’une histoire - le temps d’une exposition. L’accrochage est réalisé comme celui des pages d’un journal sur les murs d’une rédaction au moment du bouclage. Des photos rares, le plus souvent inédites, en tirages limités.

Le magazine :
l’exposition est simultanément éditée en magazine. "Polka Magazine" montre les photos, en parle, en raconte l’histoire, les histoires, avec la participation de journalistes, d’écrivains, de professionnels de la photo. Il est réalisé sous la direction d’Alain Genestar.

Magazine TAKE OFF
Février 2008

Jeudi, aux Trinitaires, a eu lieu la soirée de lancement officiel du magazine TakeOff, un bimestriel gratuit orienté culture, mode et design, créé par 2 mosellanes : Emilie Fischer et Emilie Di Vincenzo.
Outre le fait qu’il soit à l’initiative de 2 demoiselles “bien de chez nous”, TakeOff Mag fait le lien entre la Lorraine, Paris et le Luxembourg… ses 3 pôles d’inspiration géographique.
Petit tour d’horizon de ce petit nouveau dans le paysage des “magazines tendance“.

Le magazine Takeoff
Takeoff Mag se présente sous la forme d’un cahier format A4 de 68 pages, mêlant couleurs et noir et blanc, papier glacé et velin.

Avec 6 publications par an (une tous les 2 mois), il s’adresse à toutes les personnes intéressées par les arts et la culture en général, friandes des nouvelles tendances.

Takeoff, dont le directeur artistique est David Bail, propose ainsi 2 rubriques principales : Culture Mode et Design

Le magazine est tiré, pour ce 1er opus, à 10.000 exemplaires, un volume qui devrait évoluer si, et souhaitons le, TakOff rencontre le succès escompté.

Pourquoi ce nom ?
Simplement parce qu’il “signifie décollage en anglais. Dans le magazine, nous donnons la parole à de jeunes talents de la région lorraine et du luxembourg. C’est donc un titre symbolique.”

Le 1er numéro, “Spécial Rock” propose les interviews (entre autres) de “The Do”, “Epikoi Enkor”, “Ky-Lin” ou encore de “Steve Estatof”.

Puis il ouvre une large place à la mode et au design avec notamment une sélection de bijoux, de sacs à main et d’objets tendance, suivi d’articles consacrés à Jean Claude Jitrois, Bérangère Claire et Dub Performance.
Les dernières pages proposent des séries de photos de vêtements de créateurs, sur le thème 50’s spirit.

Takeoff sera distribué dans tous les lieux culturels, les salles de spectacles, grandes librairies, les bars, les restos, les boutiques sur Metz, Nancy, Thionville, Pont-à-Mousson, St Avold, Amnéville, également au Luxembourg et à Paris.

Les fondatrices
.. et co-directrices de la publication et de la rédaction :
Titulaires toutes les deux d’un Master Information, communication et société, obtenu en 2008 à l’Université de Metz, Emilie Fischer et Emilie Di Vincenzo ont 23 ans.

“Nous avions toutes les deux pour ambition de devenir journalistes, et pourquoi pas de créer notre propre magazine. Notre rencontre a été décisive.
Le 3 octobre, cela fera un an que l’idée a émergé. Nous sommes vraiment très heureuses de chemin que nous avons parcouru ensemble.”

Après avoir créé l’association EENVOL en février 2008 pour disposer d’un statut leur permettant de se lancer, elles se font accompagner par “Alexis” et constituent un dossier défi jeunes (remporté en juin dernier).
Celui-ci leur permet de remporter un financement de 3.000 euros pour débuter l’activité, ainsi que les parrainages de plusieurs entreprises, de la galerie cri d’art, et de la mairie d’Hagondange où se situe le siège de l’association.

Et voilà Takoff sur les rails !

“Takeoff mag a pour principal objectif de faire connaître les jeunes talents, les artistes régionaux.
Nous donnons la possibilité à chacun de pouvoir s’exprimer dans n’importe quel champ de l’art que ce soit à travers le magazine ou dans le site qui est pour le moment en construction.
Nous sommes là avant tout pour faire connaître les gens. Et vous pourrez le voir par vous-même, le contenu est suffisamment diversifié pour convenir à tout le monde.”

Notons enfin qu’en 2008, elles ont été retenues parmi les 12 finalistes du concours Tendances et Culture du Petit Poucet à Paris.

WOUND magazine
2 MARS 2008

Pour sa soirée de lancement, WOUND Magazine pouvait compter sur l’appui du showroom Tranoï.
Toutes les infos sur : http://www.woundmagazine.com/
Un lieu presque magique, une musique bien choisie et quelques rafraîchissements,

Femmes, par Prisma

Le Groupe Prisma Presse lance un nouveau magazine luxe féminin : "Femmes" dirigé par Marie-Claire Pauwels, ancienne rédactrice en chef de Madame Figaro.
Il s'agit d'un mensuel, vendu au prix de 3,90 euros, très orienté vers la mode, la culture et l'art de vivre, ce qui explique sa signature : "Femmes. Il est temps d'être soi".
Attention, le magazine est résolument tourné vers le luxe avec des signatures prestigieuses. Le site Femmes.com complète et prolonge le magazine, par son côté interactif.

Pour Marie-Claire Pauwels, "Femmes est destiné à celles qui peuvent penser enfin à elles, voyager, dépenser, vivre autrement leur couple, changer de maison, changer de style de vie… Femmes est un magazine unique au positionnement singulier, imbriquant harmonieusement culture, mode et art de vivre pour répondre aux attentes des femmes de 40-45 ans".

Ceci dit, le pari n'est pas gagné car le lancement de Femmes arrive juste après Very Elle et anticipe l’arrivée prochaine d'autres magazines féminins haut de gamme comme Grazia, Look ou Vanity Fair. A part les marques internationales, peu ont pu résister...
Pour info, le prix de lancement est à 2 € !

Magazine NONFICTION
Lundi 24 novembre 2008

NONFICTION, le magazine des livres et des idées.
Lundi 24 novembre, NONFICTION célebrait au Point Ephémère le lancement de son tout nouveau magazine papier:
NONFICTION, le magazine des livres et des idées.

Info: Alors qu’approchent les vacances de Noel, le premier numéro du magazine nonfiction est toujours disponible à la vente . Une lecture idéale pour votre trajet de départ et retour, mais aussi une bonne idée cadeau, pour faire découvrir les livres importants qui ont maqués cette année.

ASIA MAGAZINE
Mardi 20 mai 2008

Asia Magazine est un nouveau bimestriel qui veut aider à « comprendre l’Asie d’aujourd’hui » en cette période de « dynamisme », de « transformations », de « créativité » et d’intérêt croissant pour ce continent.

Une première partie du magazine est consacrée à l’actualité, Asie en bref, chroniques, événements musicaux et culturels, découvertes.

Une seconde partie est plus en rapport avec la société, l’économie, la politique, la stratégie et les entreprises...

Une dernière partie est consacrée à la culture et aux religions.
Christine Kontler a proposé des articles dans la rubrique "décryptage" des numéros 2 et 3 (ce dernier sort mi-mars dans les kiosques).

“A MAGAZINE 7” by KRIS VAN ASSCHE
MARS 2008

Pour le lancement du "A Magazine 7" conçu par lui-même, Kris Van Assche avait choisi le chantier de ses futurs locaux près de la Place de la République. Un chantier déjà bien avancé… il reste encore deux mois de travaux !

Dans les 600 m2 de ce local, l’espace a été conservé le moins fragmenté possible, avec une immense salle, futur show-room, encadrée d’un long couloir et de bureaux. Si le luxe aujourd’hui dans Paris, c’est avant tout l’espace, alors les locaux de Kris Van Assche symbolisent bien cet univers auquel le créateur appartient pleinement depuis qu’il signe les collections de Dior Homme.

Perrine Houdoux, la future Directrice de la Maison Kris Van Assche, a déjà retrouvé ses repères, elle qui vient de quitter la maison Thierry Mugler et l’appartement de 600 m2 occupé par la marque Place de l’Opéra.
Au générique du magazine imaginé par Kris Van Assche figurent John Galliano, Nan Goldin, Sarah Moon, Barbara Polla…

Magazine l'Etoile M par Tony Gomez

Le Club de ’Etoile mené de mains de maître par Tony Gomez, lance son premier magazine business et luxe nommé "L’Etoile M".

Imprimé à 15,000 exemplaires, celui-ci sera offert aux meilleurs clients de l’Etoile, à ses partenaires ainsi qu'aux annonceurs et sera distribué dans les hauts lieux du luxe parisien (palaces, boutiques de luxe, centres de sport et spas, et galeries d’art).

Le mag sortira 4 fois par an. En couverture du premier numéro, Christophe Willem.

Rip Curl magazine
28Octobre 2008

Rip Curl lance son propre magazine entièrement consacré au snowboard et au ski.
Les nouveaux produits, les compétitions, ainsi que des informations sur les rideurs de l'équipe Rip Curl y seront présentés, ainsi que tous les évènements organisés par Rip Curl, et son implication dans le développement durable. Un jeu concours est par ailleurs organisé, permettant de gagner des produits de la nouvelle collection.

Ce “minizine” sera disponible sur le site Rip Curl et dans toutes les boutiques de l’enseigne dès novembre 2008.

Magazine PEOPLE Russe
25Novembre 2007

Le groupe Lagardère Active annonce aujourd'hui le lancement en Russie d'un nouveau magazine "féminin people", StarHit, en partenariat avec Hachette Filipacchi Shkulev (HFS).
Le magazine StarHit se positionne comme "un hebdomadaire féminin people de 100 pages", indique Lagardère Active dans un communiqué. Son rédacteur en chef est le présentateur de télévision Andrey Malakhov. Il doit être distribué dans 14 régions de Russie, "soit 18.000 points de vente".Le groupe vise un marché de "5 millions de lecteurs potentiels" et précise que le premier numéro bénéficie "d'un tirage exceptionnel porté à 715.000 exemplaires".
StarHit propose "des exclusivités people", des pages "mode, tendances et photos", des pages beauté, des pages "art de vivre" et les programmes de télévision. Chaque grande région propose en outre "un contenu avec ses propres chroniques locales" et ses programmes de télévision spécifiques."C'est le premier hebdomadaire people haut de gamme à couvrir 80% de la population russe, avec des informations locales et un programme télé", déclare Victor Shkulev, président de HFS, cité dans le communiqué.

Magazine Fémininbio
20 octobre 2008

Gratuit et tiré à 170 000 exemplaires, ce féminin parle de sujets bio et tendance sans oublier les bons plans "écolos" et les astuces beauté.

Retrouvez le magazine dans les magasins bio : Alter Mundi, Botanic, Boutique Nature, Naturalforme.fr, les Nouveaux Robinson, Le Retour à la Terre – Biocoop, Un monde bio - un monde meilleur… mais aussi dans quelques boulangeries et supermarchés parisiens.

Nouveau magazine financier (de crise)

Quand un foyer veut réduire ses dépenses, il cible l’alimentation, qui ne représente pourtant que 15% de son budget.
Conséquence : en économisant 10% des dépenses de nourriture, l’impact sur son budget ne sera que de 1,5 %...
Les vraies économies sont donc ailleurs ; et quand elles ne suffisent pas, il faut viser des rentrées d’argent supplémentaires.

C’est sur ce raisonnement que s’est bâti le succès du magazine "Arrondir ses fins de mois", lancé il y a 5 ans (7000 abonnés) à une époque où les médias ne parlaient guère de pouvoir d’achat.

Or, aujourd’hui les Editions Dream-Team lancent un second bimestriel original, destiné aux lecteurs les plus entreprenants :

ARGENT & OPPORTUNITES
Le principe : proposer 1 ou 2 opportunités légales de gain important par numéro, traitée(s) en détail (objectif : minimum 300 € de gain par numéro)
L’originalité : un membre de la rédaction teste les opportunités et donne ses résultats (sauf lorsqu’il s’agit d’opportunités à long terme)
Vous saurez pourquoi il ne faut pas acheter de voiture rouge, quand passer à l’assurance au tiers, que faire quand on est malussé, comment choisir entre assurance au km et pay as you drive, quelles cases feront de vous un coupable si vous les cochez sur un constat d’accident, comment se passer de voiture, quels comparateurs utiliser, etc.

Les acheteurs en kiosque bénéficient de la garantie «100 % efficace ou remboursé ».
En effet, si les lecteurs ne gagnent pas au moins 100 € grâce à ce numéro, l’éditeur leur remboursera leur achat.

NO GHETTO Magazine
Février 2008

Idée : magazine en ligne destiné au jeune public

No Ghetto est un magazine interactif en ligne traitant des questions de diversité culturelle et dialogue à l’intention de jeunes d’horizons culturels différents. No Ghetto aborde les thématiques prioritaires de l’UNESCO en matière de dialogue, diversité et développement (expressions culturelles et artistiques, SIDA et VIH, migrations et minorités, histoire, pauvreté, dialogue interreligieux, etc.).

Source : UNESCO !
Publication : 18 Février 2008

Contenu :
Ce magazine s’adresse en priorité aux jeunes d’Afrique et du monde arabe, mais aussi aux jeunes issus de pays industrialisés, notamment ceux en proie à l’exclusion et à la discrimination (peuples autochtones, minorités ethniques ou culturelles, issus de l’immigration, etc.).
Le site Web No Ghetto vise à impliquer et faire participer ces jeunes en leur donnant la parole sur leur quotidien, leurs rêves ou leurs problèmes face à la diversité. Il peut servir de tremplin à des forums culturels pour les jeunes leur donnant ainsi la possibilité de formuler les politiques les concernant.
Ce site, développé en étroite coopération avec Respect Magazine à l'initiative du Secteur de la culture de l'UNESCO, vise à adopter un style contemporain favorisant la liberté de ton et de parole des jeunes y participant.
Conçu tout d’abord en français, le magazine évoluera progressivement vers une version bilingue anglais/français. Des versions arabe, chinoise et russe sont à l’étude.

Lire le magazine No Ghetto en ligne
Contact : Mme Saori Terada

A bientôt pour de nouvelles aventures !
S.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

J'ai été à l'inauguration du magazine POLKA a Abbesses (Galerie W) dont tu avais parlé sur ton blog! le mag est vraiment top ! :)
Bonne année à toi aussi !
Anna

DAVE a dit…

WOUND a été lancé en Novembre 2008. C'est un magazine extra. Les photos sont toujours splendides. Ca vaut effectivement le detour.
Un apercu sur leur site http://www.woundmagazine.com/ vous en convaincra!