mercredi 29 septembre 2010

Ai testé courageusement, pour vous, la (tcheap) manucure !



Je ne sais pas pourquoi mais en ce moment je focalise sur les mains !

C’est peut être une question d’âge. Une sorte de « prêt à penser induit » qui ferait que les ongles rongés ne vont qu’avec les boutons d’adolescents ? et qu’une fois passé la trentaine, on se doit d’avoir des mains nickel tout le temps ?
Je ne sais pas. Mais en ce moment, je me passionne à regarder « qui a des mains impec' » et « celles qui n’en sont pas ! » (sympa)

Pourtant, je suis loin d’être à bonne école.
J’ai toujours « plus ou moins » rongé mes ongles (ah.) . D’ailleurs plus que moins avec des petites peaux (ah.)
Mais depuis quelques semaines, … j’ai craqué !

Oh ! rien d’extraordinaire ! Juste que je me suis lancée dans le cercle infernal des manucures.
Conseil au passage : en gros, si tu ne veux pas devenir accro, ne commence pas.
(Un peu comme tout, certes.)

Mais les mains…
Surtout avec une jolie tenue. C’est presque un détail aussi flagrant et déterminant qu’une belle paire de pompes ! non ?
Et puis, devant les client(e)s marketing, surtout dans le monde de la beauté, ca devenait un « mandatory » - comme on dit dans le milieu -.
Voila.

Sauf que…
Sauf que je ne savais pas quel lieu choisir. Une manucuriste c’est un peu comme un coiffeur. Y en a plein qui font la même chose mais il y a un monde entre 2 résultats avant/après.

Pour commencer, rien de tel que mon institut habituel. Entre le maillot et les aisselles épilés, HOP, ni vue ni connue : une petite manucure !
Pas mal. Ca a bien fonctionné 2 fois ! J’étais déjà bien fière de mes toutes jolies mains rouges (oui oui : rouge . Scoop : une des tendances phares de 2011/2012 – révélation ! – sera le « détail rouge ». Gants, chaussures, … ou ongles, of course, en option moins chère.)

Mais voila... Encore cette fois ci, mon vernis s’est écaillé avant même une semaine ! Malgré la base. Malgré le limage. Malgré la surcouche. Malgré la fixation. C’est bien la peine d’en faire autant alors ! Damned. Mais c’est pas possible ça !

Du coup, je grommèle à qui veut bien l’entendre que je rêve que débarque chez nous les fourmilières de coréennes qui inondent New York comme décrit dans « Les pintades » ou dans « Sex In The City » et qui vous mettent tout ça au carré en moins de 2 à pas cher ! - Qui va enfin se lancer sur ce créneau ? (quelqu’un m’entend ???) -

Parce que pour 30 euros, ils sont bien gentils dans mon institut mais ca fait chéros les 3 jours de laque…
Enfin !

Du coup, et après une longue réflexion, je me dis : 2 options s’offrent à toi. Soit tu tapes plus haut, soit…tu tentes le bas.
Avant d’aller lâcher 35 euros chez « Manucurist » à côté du boulot du chéri, près des grands magasins (belle vitrine qui me fait de l’œil depuis un moment déjà et chez qui j’ai choppé la carte et le numéro…), je me dis : « Sois fun ! Expérimente ! Tente le Boulevard de Strasbourg et annonce la couleur. Vas y, mouille le maillot au nom des belles mains de ce pays » !

Et allez ! Me voila partie, mon rouge écaillé en bandoulière sur le chemin des blacks qui racolent à la sortie de Château d’Eau & Co.

J’en choisi une au pif. Pif pif… mouai. On a connu meilleur flair…
Je m’assois (enfin. On me dit où je dois m’assoir)
« Faux ongles, faux ongles ?? »
Non merci. Déjà que je débute, vas pas me mettre direct des ongles de tigresse pour me fiche la trouille moi-même le soir et sursauter en me grattant la fesse.
« Non non, juste une manucure et un vernis. Oh, si vous le sentez bien, faites moi une french très très fine – comprendre : bien classe et pas total look salope !- »
« Ok »
5 minutes plus tard, et toujours aussi étonnée de voir la dextérité des femmes qui posent des mèches juste à côté, des têtes pleines de tresses toutes fines, je m’aventure à une question :
« Vous êtes toutes coréennes »
« Ah non. Ici c’est chinoises. Enfin, moi je suis cambodgienne, mais toutes les autres sont chinoises »

Et là, déluge… DE-LUGE je te dis !!!
Voila qu’elle se met à me parler de trucs incompréhensibles : sa mère qui a 70 ans, le fait que les mères rien ne les remplacent, une histoire de calin-calin (surtout pas essayer de comprendre !), de sœur et de prise de tête (siiii !), et puis un flot de paroles totalement inaudibles à cause de son masque…

Je décroche. Ca y est . Je suis ailleurs.
Je pense bêtement qu’elle s’en est rendue compte : mais non. Elle ne cesse d’ajouter à chaque fin de phrase que je ne comprends d’ailleurs pas « C’est vrai, non ? »
Alors, au début , je n’ose pas faire ma brute et je laisse échapper des « mmm »

Horrible…
J’ai presqu’envie que ca s’arrête. Elle m'a saou-lée !!!
Sympa le break beauté ! J’ai la tête farcie comme un poivron, en plus d’avoir le nez plein d’odeur de dissolvant !
Puis la. Elle enchaine : « Mariée ? » - « Mmm » « Parce qu’il faut bien choisir mari… » Et c’est reparti !!! (mais qu’est ce que je fais là. Sauvez moi… !)

Je regarde se succéder les faux ongles de toutes les couleurs, voire avec des dessins. Parfois pas mal. Parfois… (hum)
Et puis, tout de même, à un moment, je regarde mes ongles à moi pour savoir où elle en est.

AAAAH ! Horreur ! Ils brillent et la french est laide !
Là je lâche un grand « Mais c’est très moche !!! »
Les 2 filles assises à côté de moi se retournent. M’en fiche.
Je redis « C’est très très laid quand même hein. On dirait un sapin de Noel ! Avec ca je vais briller dans la rue c’est clair ! »
Elle m’avais mis une french trop large pour mes petits ongles, et 2 couches de vernis couleur nacre absolument horrible !

Elle semble vexée et reprend un autre vernis : « Là ca va ? »
Horrible. « Non. J’aime pas du tout ». (Quitte à être détestée)
Elle en reprend un autre.
Je recule « Non non, c’est bon, ça va, je vais pas en mettre 12 couches non plus. Bon. On enlève tout ! Je préfère encore mes ongles natures ! »
Comble.

Elle prend le bazar. Vire le vernis et la french. Et ronchonne « Moi je t’ai dit de mettre ca et c’est toi qui dit non non ça ça ».
J’hallucine : c’est que je vais me faire engueuler en plus bientôt !
Dingue.

Elle a tout enlevé. Elle veut quand même boucler la boucle. Et va chercher un vernis « Crème » en me disant « Ca, ça va aller ». Je me laisse faire pour partir plus vite.
Surprise correcte. Le cote mat et neutre me va. Je seche. C’est fini.
OUF !

Elle boude. Je vais payer. « 15 EUROS » (contre 30 en Institut et 30 ou 35 chez Manucurist ou encore Marionnaud).
Vite, de l’air frais. Je dis poliment au revoir à ma victime. Elle boude encore un peu.
(…)

Aaaah. Enfin libre !
Hey bien… Qu’en penser ???
J’ai pas aimé. Du tout !

Non seulement c’était une galère sans nom, mais en plus, ca dure longtemps, sans compter qu’elle ne m’a même pas repoussé ni coupé les cuticules.
Non. Décidément, je ne reviendrai pas !

Alors : comment savoir si c’est celle sur qui je suis tombée qui n’était pas douée ou si il vaut mieux taper plus haut ?
Dans le doute, je crois que je vais m’abstenir et revenir à mes classiques.
Allez. Pourquoi pas tenter Manucurist, simplement mois souvent : pas la quantité, mais la qualité.
Seems right for me !

Je reviendrai vous dire si la différence était aussi flagrante - que je le prévois déjà - !
Tchuss les girls ! Et à bientôt pour d'autres aventures !

3 commentaires:

Fressine a dit…

Et pourquoi tu n'essayes pas plutôt l'un des 4 bars à ongles Culture of Color d'OPI.
Là-bas c'est un peu moins cher que Manucurist et tout aussi professionnel.
C'est 25 euros la manucure avec pose de vernis incluse
20 euros la manucure seule et 5 euros la pose de vernis seule

soum a dit…

@ Fressine : alors là JE SIGNE !!! Merci bcp bcp !!! je te revaudrais ça un jour (j'espere) ;-) Cool !!!

Equipe D-Lab a dit…

OMG elle devait pas etre très douée !!

Nous on a testé le bar a ongles OPI comme le dit Fressine, et franchement ça allait, elles étaient très sympa et le choix des vernis fait tourner la tête ^^
la pause n'a tenue que 4 a 5 jours (ce qui est deja pas trop mal pour 5e ) mais c'était bien fait :)

Bonne journée :)
Equipe D-Lab
http://www.facebook.com/pages/D-Lab/137322846316306 Devenez Fan,
et gagnez un Boosteur D par semaine !