mardi 5 février 2008

Nouvelle segmentation de nos "hommes modernes"


Il a été une époque où je me suis passionnée sur le thème de l « homme moderne » et de sa représentation dans nos têtes et nos sociétés.

J’ai alors appris que les valeurs de notre monde moderne avaient largement évolué.
Elles sont beaucoup plus féminines, telles que l’empathie ou l’approche managériale en douceur, etc. Alors que les valeurs masculines "types" avaient, elles, pris un coup sur la tête : la vitesse sanctionnée de plus en plus, la cigarette interdite et associée au cancer, l’alcool désormais traitée dans les médias comme une drogue, et enfin, la violence et la force souci N°1 dans les dernières campagnes électorales !
Bref. Il ne leur restait donc rien pour s’affirmer ?

Si. Mais cela devient beaucoup plus difficile.
Pris en étau entre l’abandon de la société envers un mâle en mal de repères et une « femme moderne » de plus en plus exigeante qui lui fait peur !
On associe les « tournantes » dans les cités à un « rituel retrouvé » pour « devenir un homme » ! Très loin du « If » de Kipling où le courage, la détermination étaient les mots d’ordre pour accéder au monde des adultes, les choses n’ont pas forcément changé en bien. Le père un peu perdu ne guide plus son enfant, l’enfant ne comprend pas son père, le lien rompu rend tout le monde orphelin… et chacun trouve d’autres familles, pas toujours des meilleures.
De l’autre côté, la femme voulait un homme sensible, mais a fini par se plaindre que l’homme trop doux était trop proche d’elle et se plaignait d’un manque de virilité ! De plus elle prend sa place au boulot, au sein de la famille … et angoisse surtout les hommes de plus de 40 ans qui ne comprennent pas ce qui se passe !
Chabal est l’apogée de cette représentation de l’homme « animal » pourtant « moderne » (et sexy) qui a tant plus aux medias l’été dernier car il est parvenu à combiner tant de critères à première vue contradictoires !

Tout cela très bien expliqué par Nicolas Riou dans son livre (à lire dans le métro : j’ai ri toute seule en apprenant pas mal de choses très intéressantes) « Pourquoi mon mec est comme ça ». Et très bien raconté avec humour et intelligence par Abiker dans « Le musée de l’Homme » à lire absolument.

Bref ? Il ne sait plus trop où se placer. Aujourd’hui, on pense qu’il existe (en termes souvent majoritairement marketing : car les marques tentent désespérément de les capter en les plaçant dans des cases !) un nombre très important de « types d’hommes modernes ».
On nous avait martelé le nom de métrosexuel avec Beckham en première page, suivi de l’Ubersexuel avec Georges Clooney en égérie !
Aujourd’hui ? Après Mark Simpson ou encore Maria Salzman, c’est au tour de Olivier Raymond (pour Admirable Design) d’apporter sa pierre à l’édifice de cette quête non achevée !

Qu’en est il ? Nous avons désormais en plus dans notre escarcelle :
- les HIMBOS, bimbos au masculin, extrêmement proches du Métrosexuel (quasi identique ?), très festifs et très branchés,
- les SPORNOS-STARS, très proche encore des Métrosexuels où le corps apparaît comme la vitrine de leur réussite et de leur acharnement à la beauté, mais aussi de leur sensibilité,
- les METROSENSIBLES, les nouveaux romantiques, sorte de métrosexuels apaisés (plus mûrs ?) qui ne s’agitent plus pour s’affirmer mais sont en harmonie avec ce qu’ils ont décidé d’être.
Voici donc les 3 nouveaux segments, nouvelles cibles, nouveaux concepts, nouvelles approches de l’homme moderne, donc…

Tout ça ?! Eh bien, je vais finir par croire tous ces hommes qui, sous les loupes des marketeurs et planneurs stratégiques, nous expliquent qu’il est aujourd’hui devenu très difficile d’être un homme… Peut être bien.

Pour tous les détails sur le travail de Olivier Raymond : http://www.admirabledesign.com/L-homme-une-femme-comme-les-autres

- David Abiker : "Le musée de l’Homme, le fabuleux déclin de l’empire masculin", David Abiker, Editions Michalon, (2005), 265 pages, 15 euros
- Nicolas RIOU : « Pourquoi mon mec est comme ça », Nicolas Riou, Edition Organisation Edition D '(2005), 14.16 euros.

5 commentaires:

Pierre-Jean a dit…

Me fait super plaisir de lire ce post d'autant plus que tu reprends une réflexion que j'ai depuis très longtemps "l'exigence des femmes qui fait peur aux hommes"... Heureusement que nous n'en sommes pas encore comme au Japon où les femmes ont un telle pouvoir sur la relation sentimentale et sexuelle que les hommes en sont complètement déprimés.

Ma question pourrait être la suivante, à trop en vouloir, les femmes n'auraient elles pas créer un déséquilibre ? Pour être honnête on peut dire aussi que nous payons des siècles de "domination" relationnelle de l'homme sur la femme.

Très bon post Soum. @ +++

soum a dit…

La prochaine generation semble plus apaisée, et mieux savoir comment jouer leurs roles respectifs...
l'espoir est donc permis que tout rentre dans l'odre !
a suivre...
;)

Pierre-Jean a dit…

Peut être, je t'avoue que je n'ai pas trop regarder les prochaines générations, mais moi je sens que quelque part j'en suis "victime", je n'ai pas le comportement du matcho, je suis très ouvert, très sympathique très romantique et surtout trop gentil et naïf et j'ai du mal à trouver ma place auprès des filles à cause de cà ! Allo allo docteur Soum, as tu une solution ?

C'est dommage que ton nouveau blog est pas encore trouvé son lectorat car tu fais des trucs super. @ +++

soum a dit…

La solution ? Le temps : les relations s'assainissent...avec les gens bien ! :) du coup, on peut les repérer plus facielement!!! veridique !!! :)
NB : pour le lectorat, les stats montent doucement mais surement :) et je fais cela avant tout pour le plaisir d'ecrire sur ce que j'aime. alors...
+++

maria a dit…

buy viagra
viagra online
generic viagra